Pratiquée depuis 20 ans

Featured

Des nausées en présence de fumée provoque l’arret définitif du tabac.
On retire soi-même les aiguilles au bout de deux à trois semaines. D’autres aiguilles peuvent être posées un à trois mois après les premières.
La prise de contact est assez rapide et – 1 heure environ – est basée sur une serie de questions pour sonder si la volonté du patient est bien réelle.
La méthode est basée sur l’équilibre entre le corps et l’esprit.
En général, il suffit de piquer peu de points (parfois un seul) : sur la main, les ailes du nez, au-dessus de l’oreille (point détoxiquant) ou sur le méridien de la vésicule biliaire, d’où parte les prise de décision.
On garde les aiguilles environ vingt minutes. À l’issue de la séance, la plupart des personnes arrêtent de fumer.
“Pour éviter de rechuter, il ne faut pas reprendre ne serait-ce qu’une seule cigarette. Il y a des astuces pour combattre les gestes de fumeur tels que le verre d’eau, le chewing gum…”
Il existe des cas de patients qui craquent de nouveau apres quelques années, mais Nous repartons sur un traitement du meme type, et les résultats sont tout aussi bons.
En 2 seances, c’est réglé
mutuelle familiale

Source />
Une ou deux séances suffisent la plupart du temps, mais certaines personnes ont besoin de revenir pour consolider leur décision.

Sa pratique est très recente dans notre pays – 1990 – malgré une réputation reconnue depuis la nuit des temps.
Pourtant, les consultations antitabac des centres ont bien des difficultés à la proposer à leurs patients.
C’est donc souvent le bouche à oreille qui permet de dénicher un bon acupuncteur.

Quelques aiguilles sur l'oreille, ça marche aussi

Featured

L’acupuncture a plus de quatre mille ans
Elle se base sur les 12 points d’energie de notre corps pour recréer un equilibre.
“Pour éviter de rechuter, il ne faut pas reprendre ne serait-ce qu’une seule cigarette. Je donne des conseils pratiques en cas d’envie de fumer : boire un verre d’eau, prendre un Cachou…”
Il arrive que certains reprennent la cigarette, même après plusieurs années. On peut alors refaire une ou deux séances…
“C’est bien un premier traitement peu efficace qui amenent les patients dans mon cabinet, ou pour une aide complémentaire.
Il arrive qu’en une seule séance, nous parvenons à ce que le patient abandonne la cigarette,
en général, j’obtiens de bons résultats en deux à cinq séances”, constate le Dr Sébastien Forficule, auriculothérapeute.
En 2 seances, c’est réglé
comparateur mutuelle

Certains patients préférent revenir une seconde seance pour être sur que le traitement a fonctionné.

Que dire aussi de cet excellent traitement né dans les années 50-60 qui stimule les points de l’oreille qui sont associées à certaines parties du corps. C’est l’auriculothérapie.
Pour que le patient cesse de fumer, le praticien sélectionne les points “stratégiques” de chacun à l’aide d’un petit appareil électrique, et pose sur l’oreille deux à quatre petits “harpons”.